mercredi 17 décembre 2014

Recette d'un bon réveillon





14 commentaires:

  1. Il existe des réveillons tout préparés pour quand on aime pas cuisiner ? Avec des amis en boite et des bons sentiments lyophilisés...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'est le cas, je suis assurément preneur.

      Supprimer
  2. Waouw c'est super! tu touches vraiment à tout si j'ose dire :p

    RépondreSupprimer
  3. Très très cool.
    (tous les petits animaux trop mimis sont faits par tes soins?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, par contre ils seront en cadeau dans le Superfuck (mon magazine) numéro 2 pour les 50 premiers acheteurs :)

      Supprimer
  4. Ooooh, trop mignon... Ou trop triste. je sais plus trop là

    RépondreSupprimer
  5. Oui, c'est un peu un ascenseur émotionnel cette vidéo en fait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je trouve qu'on descend jamais jusqu'à l'étage inférieur du bon gros bad quand même :D

      Supprimer
    2. Mmmh, moi je trouve que justement c'est très insidieux, comme il y a toujours ce petit ton léger, on ne s'attache pas trop à ce qui est dit, mais quand on écoute bien, c'est quand même ultra plombant !
      Heureusement quand même que ça finit sur une jolie note, sinon ce serait vraiment trop triste !

      Supprimer
    3. J'aime vraiment bien le principe que la comédie soit pas fait de gros gags peau-de-banane. Louis de Funès était un bon gros guignol, mais les histoires étaient jamais marrantes, c'était plutôt relou ce qui arrivait à son perso en général. Dans un autre registre, pareil pour Kaamelott d'Astier, on peut rire des dialogues ou de l'ambiance, le contexte du roi dépressif-suicidaire contemplant la vacuité de sa quête et le constat impuissant de la connerie ambiante de ces comparses, c'pas d'une joie formidable :D

      Après, je pense vraiment que bader est parfois utile pour mieux faire rire ou kiffer. Bon. Je dis ça, c'est la seconde fois de ma vie que je tiens une caméra hein (un téléphone en fait ici), donc pas vraiment sûr encore de bien savoir dosé mes petits essais :p

      Supprimer
  6. Ah oui on est d'accord, c'est parce qu'on veut faire rire qu'on a pas le droit d'être un peu fin et nuancé !
    Pour reprendre sur Kaamelott, les saisons 4 et 5 quand tout commencent en se barrer en sucette, elles sont quand même beaucoup moins poilantes que les précédentes ! En effet il reste toujours Karadoc et Perceval pour égayer tout ça, mais comme le fond est très noir, y'a beau y avoir des vannes, on rit un peu jaune parfois, je trouve.
    Mais je dis ça, ça n'est pas une critique du tout, j'aime Kaamelott et j'ai aimé tes vidéos, seulement dans les 2 cas, il ne faudrait pas grand chose pour basculer dans le truc bien badant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je peux comprendre oui. En fait, les saisons 4 et 5 sortent un peu du cadre de la comédie. Je parlais plus des 3 premières, ou y'a déjà de la sale ambiance (Lancelot qui est vénèr contre tout le monde, puis qui se barre ect...) et ça n'en reste pas moins drôle :)
      Mais oui, j'essaye (et j'espère y arriver) que toutes mes créations ne poussent pas à la déprime, quand bien même elles parlent de déprime parfois. On m'a déjà dit d'ailleurs "oh j'aimerais bien prendre ton livre, mais j'ai peur que ce soit trop badant" et moi de consoler en disant que non, et que je trouve que ça reste une comédie.

      Supprimer