dimanche 15 novembre 2015

Ariane




On est tous pareil. L'année dernière j'avais écrit un petit texte utopiste après Charlie, que tout irait bien au final. 
Et bien non. Une amie a moi est décédée la nuit dernière. Comme ça. Gratos. Une fille chouette, adorable, enjouée, une geek comme vous l'êtes tous sans doute un peu, sans doute issue de la même pop culture que vous. Et je sais qu'il faut continuer à rire, faire et écouter de la musique, baiser, boire, et donc en synthèse continuer à vivre, mais, ça ne change rien. Dans son cas, c'est fini.

J'avais pour habitude de répondre à la question « les humains sont-ils bons ou mauvais ? » par le tour de passe-passe : « ni l'un ni l'autre, ils sont beaux. » Car je trouvais beaux les gens même dans leurs défauts, leur petitesse parfois, leurs drames. Même les mensonges, de l'auteur foireux qui se fait mousser pour exister à la tromperie pour se sentir vivre, je trouvais ça beau. Les ruptures 'sales', les vannes qu'on balance trop tôt après une catastrophe pour tenter de faire rire ses potes entre deux sanglots, le "haha t'es con/ne" qu'on balance à ces blagueurs incertains; tout ça dégageait à mes yeux une certaine beauté, oui. Comme les petites colères, les ragots en terrasse ou les mensonges pour esquiver les soirées de ce pote un peu chiant. 
Car ces choses, gentilles ou viles parfois, restent petites et humaines. C'est ce que je m'acharne à exprimer dans mes BD. 
Ce fameux « c'est pas grave » . 

Mais quand on se prend une balle en plein Paris en ayant pas dépassé le quart de siècle, là, putain là oui, là c'est on ne peut plus grave. 

L'horreur existe. Et à ce moment, nous ne sommes ni beaux, ni intéressants. Je ne pense pas que je puisse répondre à nouveau par mon tour de passe-passe. 

Ariane aimait les mêmes BD que moi, on écoutait les mêmes musiques, on avait le même amour pour les madeleines et les discussions de weirdo. C'était une fille chouette, adorable, enjouée, une geek, comme vous l'êtes ici sans doute tous un peu, sans doute issue de la même pop culture que vous. 

Tout pareil, je vous dis.

Du gouffre d'où ça me plonge, je pense à sa famille, à la mienne et aux vôtres. 
Et je pense fort, très fort à elle.



16 commentaires:

  1. Salut Shyle. Je ne sais pas vraiment quoi te dire, sinon que je m'associe sincèrement à ta peine, comme à celle de toute les personnes touchées, comme à celle de chaque humain sur notre vieille Terre. Dans ces moments-là, il n'y a que les platitudes qui nous viennent... Pourtant le monde est toujours beau, et mes sept milliards de frères et sœurs également, et je sais qu'une majorité d'entre eux veulent le voir devenir plus beau encore. Une poignée voudraient le voir aux fers, en kaki ou sous le joug d'un Livre, mais nous ne nous laisserons pas abattre. Parce que nous avons l'amour. Et parce que nous ne laisserons pas les vautours s'emparer de cette tragédie.
    Je sais que quelques lignes anonymes n'épancheront pas le sang versé ce vendredi, mais s'il-te-plaît Shyle, continue d'aimer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton message. Et détrompe toi, c'est le fait que tu sois "inconnu" qui fait que ce genre de message est important.

      Supprimer
  2. Tout pareil qu'Anonyme 1, je ne sais pas trop quoi dire mais continue d'être aussi une personne aussi sympathique sur XSilence, tu apportes de la bonne humeur tous les jours et c'est important! Courage!

    McG.

    RépondreSupprimer
  3. Si je peux au moins servir à ça... Courage <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois que j'ai besoin qu'on sache qu'elle était vraiment génial. Merci <3

      Supprimer
  4. Je regrette de ne pas avoir eu la chance de la connaître. Je te connais à peine mieux, via ton blog, mais je suis convaincu que tu es quelqu'un de bien, le genre de personnes dont on a besoin plus que jamais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très gentil, merci beaucoup vraiment.

      Supprimer
  5. Je n'ai pas grand chose d'intéressant à dire. Je te souhaite juste de garder courage et j'espère que la joie et de légèreté ne te quitteront pas totalement.

    RépondreSupprimer
  6. Je m'associe aux autres anonymes pour t'apporter mon soutient... mais aussi parce que j'avais rencontré Ariane il n'y a pas très longtemps... au Wedobd. On n'a pas gardé contact ensuite, mais quand j'ai vu sa photo sur la page facebook des victimes, j'ai été pas mal retournée. C'était une personne tellement sympathique, on a partagé cet après-midi là nos goûts pour les blogs bd et même si finalement je la connaissais peu, je m'associe totalement à ce que tu écris Shyle. Je ne trouve même pas les mots pour parler de la connerie humaine qui a mené à tuer quelqu'un comme elle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je sais qu'elle y était. Et effectivement elle était naturellemen gentille, c'est ce qui ressort.
      Merci pour ton petit mot !

      Supprimer
  7. Le grand artiste scatophile à ses heures Jean Louis Costes disait que "Seule La Musique Est Un Soulagement", tente d'évacuer ça en chansons, ça peut faire du bien... Je sais pas.

    En tout cas je suis avec toi ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton message. Je pense que je ferais une petite musique, oui, j'essaye juste que ce soit pas trop plombant, je verrais.

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer